Fantastique-Jeux de Rôle-manga...
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Santé du Forum
Dim 27 Mar - 17:20 par La Bête

» La bête
Sam 26 Mar - 20:56 par La Bête

» Présentation d'Emy
Mar 13 Aoû - 16:06 par Batmaniaque

» Syndrome de Renfield
Dim 11 Aoû - 22:14 par Azael

» Les Elfes
Lun 20 Sep - 15:25 par fanhp

» joana
Jeu 16 Sep - 7:54 par joana

» [Conte pour enfant] "le Roi du Lac"
Jeu 9 Sep - 13:34 par joana

» site référence animaux fantastiques
Jeu 9 Sep - 12:22 par joana

» Les derniers films que vous avez vu.
Jeu 2 Sep - 18:04 par ptipou

» La vidéo du jour...
Jeu 2 Sep - 16:11 par ptipou

Sondage
Que pensez vous de la nouvelle présentation du forum ?
C'est pas mal, peut mieux faire.
47%
 47% [ 8 ]
J'aime bien le nouveau look.
41%
 41% [ 7 ]
C'est très bien.
12%
 12% [ 2 ]
C'est trop foireux, retire ça de suite.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 17
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Meilleurs posteurs
Batmaniaque (2888)
 
Lhinaë (1778)
 
Aïko (1710)
 
Lilly (1160)
 
La Bête (1107)
 
M. (736)
 
mitsie (674)
 
Baal (556)
 
Nïhïlus (516)
 
Shining Angel (502)
 
Partenaires
forum gratuit
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Les loups-garous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilly
Elfe Assassin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Les loups-garous   Jeu 23 Juil - 16:03

Ils vous font peur ou bien ils vous fascinent ? Lorsque vous y pensez, vous les voyez, hurlant à la pleine Lune. Qui sont-ils ? Malédiction ou maladie ? On les appelle les lycanthropes, ou plus communément les loups garous.



I- Qu’est ce qu’un loup-garou ?

Bah oui, autant commencer par le commencement. Qu’est ce qu’un loup-garou ? Loup-garou, connu aussi sous le nom de lycanthrope (« Lycanthrope » est un terme issu du grec lycos / lukos (λυκάνθρωπος / λύκος « loup ») et anthropos (άνθρωπος « être humain »)), est un humain qui a la capacité de se transformer, partiellement ou complètement, en loup ou en créature anthropomorphe (l'attribution de caractéristiques comportementales ou morphologiques ici d’un animal) proche du loup.

« Loup-garou » est un terme qui provient du vieux français leus warous (« homme-loup »), de leus (« loup ») et de warous issu du francique wari wulf (« homme-loup »). Le nom de « loup-garou » veut dire « loup dont il faut se garder ». Le terme de leu garoul remonte au XIIème siècle, et est un dérivé du latin lupus, qui signifie « loup ». Dans les pays anglophoniques on parle de werewolf qui vient du mot ancien wariwulf, « homme-loup ».

« Vairou » était un terme employé autrefois dans le dialecte de certaines régions, comme en Basse-Normandie et en Bourgogne où la lettre « V » ne subissait pas la mutation en « G » dur, fréquente lors de l'évolution des mots bas-latins vers le français. « Rougarou » est une évolution indépendante du terme français loup-garou en Louisiane, région d'Amérique où immigrèrent des colons francophones. Aux Caraïbes, autre région de peuplement francophone, on emploie le nom de « Loogaroo ».

II- Les origines des mythes des loups-garous

Le mythe du loup-garou ou lycan (et non « lit de camps ») tire ses origines de la peur ancestral qu’a l’homme du loup, mais surtout de l’Antiquité, en Grèce, dans les montagnes d’Arcadie peuplées alors par les loups. Les sacrifices humains était monnaie courante; la chair humaine était partagée rituellement entre les différents participants qui se transformaient alors en loups pendant une période 8 années, période au terme duquel ils redevenaient des hommes si ils s’abstenaient de consommer de la chair humaine durant toute la durée de leur métamorphose. Le terme même de « lycanthropie » vient du nom d’un roi grec régnant à cette époque, Lycaon, tyran d’Arcadie, à l’ouest du Péloponnèse. Il avait dédié un temple à Zeus au sommet du « mont des loups ». Pour le remercier, le dieu vint partager un repas avec lui. Le roi fut alors, à l’issu du repas, transformé par le dieu en loup, incapable d’assouvir sa faim ou d’oublier son ancienne condition d’homme car il avait osé servir, lors d’un banquet, de la chair d’un jeune enfant fraîchement égorgé.

Lycaon, le roi
mythique, changé en loup par Zeus (Gravure
du XVIe siècle)


Certains écrits d’Hératode datant du Vème siècle avant JC mentionnent les lycans.

Il parle des Neuri, une tribu habitant le nord-est de la Scythie, contrées des bords de la mer Noire. Ils étaient capables de se métamorphoser en loups par magie et indépendamment d'une malédiction quelques jours par an, avant de reprendre leur apparence humaine. Ces rites étaient apparemment destinés à la terre, ils symbolisaient la régénération et la renaissance. Cette légende est toutefois une exception parmi les récits gréco-romains.

Détail d'un lécythe attique à figure rouges, vers 460 av.JC, découvert en Italie et exposé à Paris au Musée du Louvre

On le retrouve au Moyen-Age en Europe, la lycanthropie était généralement attribuée à la sorcellerie ou la magie. On disait que les « hommes-loups » étaient condamnés à vivre sous leur forme animale pendant 7 ans en expiation de leurs crimes ou à cause d’un sortilège qui avait été lancé sur eux. Ils devaient chaque nuit parcourir sept paroisses et faire le tour de sept clochers durant 7 ans, avant de trouver une place en Enfer. Le loup-garou devait tuer la première personne qu’ils rencontraient. Il avait aussi le pouvoir de dévorer les astres, causant ainsi des éclipses de lune ou de soleil. Son pouvoir était renforcé aux nouvelles lunes, ou « lunes noires », en hiver, au moment des solstices, ainsi que durant la période de l’avent ou encore celle allant de Noël à la Chandeleur.

Une théorie actuelle postule que le pain de seigle était souvent contaminé par l'ergot de seigle, ce qui causait des hallucinations ou délires à propos de loups-garous.

  • Comment devient-on loup-garou ?
Cette transformation peut être due à plusieurs causes, comme la morsure d'un loup ou d'un autre lycanthrope, une malédiction ou un rituel volontaire. Elle se déclenche généralement durant la nuit et à chaque pleine lune, condamnant le lycanthrope à errer sous forme de loup en poussant des hurlements jusqu'au matin.

Le Loup-garou, estampe allemande de 1722


Dernière édition par Lilly le Jeu 23 Juil - 18:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly
Elfe Assassin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Les loups-garous   Jeu 23 Juil - 16:36

III- Les particularités des loups-garous

Il s’agit d’hommes condamnés à se transformer en loups aux nuits de pleine Lune, et à errer sous cette forme animale en poussant des hurlements. Mais cela peut être aussi des sorciers ayant obtenu du diable la faculté de revêtir une peau de loup pour commettre leurs crimes. De plus certaines familles seraient destinées plus que d’autres à avoir de loups-garous parmi elles ; on reconnait ces derniers à leur air triste et mélancolique, et au fait qu’ils ne vont jamais à l’église.

Mêmes s’ils ne conservent généralement aucuns souvenirs de leur métamorphose lorsqu’ils reviennent à leur nature humaine, ces individus manifestent durant la journée une fatigue anormale ainsi qu’un manque d’appétit (en effet, sous leur forme de loup, ils ont passé la nuit à courir et à étrangler des bêtes pour s’en repaître).

A quoi reconnait-on un loup-garou ?

Certains signes physiques désignent à coup sûr le loup-garou : des sourcils qui se rejoignent, des mains poilues jusqu’à l’intérieur des paumes, des pouces gros et courts, et des doigts plats et palmés. Lorsqu’il arbore une forme humaine, le loup-garou porte sa fourrure entre cuir et chair, il suffit de la retourner pour redevenir loup, il suffit donc inciser la peau des suspects et à regarder si des poils s'y cachent. Une tradition russe rappelle qu'un lycanthrope peut être reconnu grâce aux poils sous sa langue. Certains ajoutent également que « ceux qui sont atteints de la folie louvière sont pâles, ont les yeux enfoncés et la langue fort sèche ». Ils possèdent également une force colossale et une grande férocité.

Ils marchent à quatre pattes, hurlent comme de vrais de loups, ont de grandes gueules, des yeux étincelants et des dents crochues. Le fait que les lycanthropes n'aient pas de queue est parfois attesté, et ils garderaient des yeux et une voix humaine.

Sous leur forme animale, les loups-garous s’unissent fréquemment à des louves.

  • Au menu du loup-garou ce soir …

Les loups-garous ont un goût prononcé pour la chair fraiche. Ils étranglent le bétail des fermes environnantes, les chiens, et les hommes avec une nette préférence pour les jeunes enfants, pour les manger avec bon appétit. Ils tuaient la première personne croisée durant leur errance nocturne pour la dévorer.



IV- La « folie louvière »

Aux XVIème et XVIIème siècles, différents procès furent intentés contre de prétendus loups-garous.

En 1521 Pierre Burgeot et Michel Verdun furent accusés d'être des loup-garous par le prieur du couvent dominicain de Poligny, Jean Bodin. Le procès eut lieu à Besançon et attira une foule nombreuse. Les deux accusés furent déclarés coupables et brûlés vifs.

En 1541, à Pavia, en Italie, un fermier passait pour avoir déchiqueté un grand nombre de personnes avec ses dents, sous forme de loup.
Après sa capture, il affirma que l'unique différence entre un véritable loup et lui résidait dans la fourrure, qui pousse vers l'extérieur chez le loup et vers l'intérieur chez lui.

En 1542, selon Henri Boguet (1550-1619), 150 loups-garous se réunirent sur une place de Constantinople.

Le 18 janvier 1573, Gilles Garnier fut brûlé vif à Dole, accusé d’avoir égorgé plusieurs enfants. En plus de ses crimes abominables, l’un des
chefs d’accusation lui reprochait d’avoir voulu commettre des actes de
cannibalisme.

En 1584, Pierre Gandillon et son fils Georges furent arrêtés et accusés d'avoir assassiné et dévoré de nombreux adolescents sous l'influence d'un onguent dont ils s'étaient enduit le corps. La dégénérescence avait modifiée leur apparence, ils se déplaçaient à quatre pattes, avaient des ongles épais, durcis par l'âge et aiguisés comme des griffes.

En 1589 eut lieu le procès et la mise à mort de Peter Stumbb, célèbre tueur en série allemand pratiquant le cannibalisme. Il était connu sous le nom de loup-garou de Bedburg. Lors de son procès, il a clamé que le diable lui avait donné une ceinture magique qui lui a permis de se métamorphoser dans « la similarité d'un loup, avide, fort de voracité et puissant, avec de grands yeux larges qui miroitaient comme le feu dans la nuit, une bouche grande et large avec des dents pointues, un corps énorme, et des pattes puissantes. ».

En 1598, dans la vallée de la Loire, Jacques Rollet, un simple d'esprit qui se prenait pour un loup, fut découvert à proximité du cadavre ensanglanté d'un jeune garçon de 15 ans. Il était connu sous le nom de loup-garou de Caude. Selon les témoignages, il avait fuit le lieu de son forfait et fut retrouvé à moitié nu dans les bois. Ses longs cheveux et sa grande barbe étaient emmêlés, ses mains couvertes de sang serraient encore des morceaux de chair. Pendant son jugement, il raconta qu'il avait assassiné des juges, des avocats et des baillis en précisant que la chair de ces derniers était dure et insipide. La cour l'avait condamné à mort mais il fut considéré comme mentalement déficient et fut interné dans un asile où il resta deux ans.

En 1603, Jean Grenier d'Aquitaire, un enfant de treize ou quatorze ans, fut accusé d'être un loup-garou. Mentalement déficient et physiquement retardé, il fut néanmoins considéré comme responsable de disparitions d'enfants, dont celle d'un nourrisson dans son berceau. Après son arrestation, il admit avoir dévoré quinze enfants et se dit fils d'un prêtre. En réalité, son père était un valet de ferme qui l'avait souvent battu et pour lui échapper, Jean s'était enfui, livré à lui-même, il pratiqua occasionnellement le métier de vacher, se livra à la mendicité et vécut d'une manière totalement sauvage. Le juge prit en compte son âge et ses déficiences, et ordonna son internement à vie dans un cloitre. Sept ans plus tard, Pierre de Lancre lui rendit visite et Jean Grenier était squelettique, ses yeux enfoncés brûlaient d'une lueur inquiétante, ses mains ressemblaient à des serres aux ongles recourbés, ses dents étaient longues et pointues. Il imitait les loups, se déplaçait à quatre pattes et avec agilité. Il avait toujours refusé de s'alimenter normalement et préférait dévorer des immondices. Une année après cette visite, Jean Grenier mourut en laissant le souvenir impérissable de l'enfant-loup

En 1682, un édit de Louis XIV reconnu la lycanthropie comme une maladie.

Au XIXème siècle, elle fut traitée comme une forme d’aliénation mentale.

Condamnation à mort de Peter Stumbb, loup-garou, en 1589 près de Cologne, par Lucas Mayer.

Pendaison d'un loup-garou en Allemagne.


  • Fait insolite
En 2003, un homme est poursuivi pour avoir massacré son épouse à coups de couteau. Ses déclarations insolites tenues devant le tribunal criminel de Lausanne, en Suisse furent : « J’ai vu ses canines pousser. Elles dégageaient une odeur étrange. Comme celle d’un loup-garou ». L’accusé a conservé « un contact avec la réalité », indiqua de son côté l’expert psychiatrique. (le journal Courrier international du 6 novembre 2003 - n° 679)


Dernière édition par Lilly le Jeu 23 Juil - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly
Elfe Assassin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Les loups-garous   Jeu 23 Juil - 17:19

V- Comment se transformer en loup-garou ?

Pour se transformer en loup-garou, il suffit de revêtir une peau de loup une nuit de pleine lune, de s’abreuver aux sources où ils viennent boire les loups, de laper l’eau retenue dans les empreintes au sol d’un animal sauvage ou de dévorer la cervelle d’un fauve.

Deviennent alors loups-garous les enfants de prêtres et de nonnes, condamnés à se métamorphoser tous les 7 ans, mais aussi les enfants portant au coccyx un embryon de queue, les enfants « nés coiffés », avec le placenta sur la tête, les enfants sevrés puis remis au sein, les septièmes garçons d’une fratrie ou encore les enfants conçus la veille des dimanches ou des jours saints. Selon les serbes, les slovènes et dans la région de Kashubie au nord de la Pologne, si un enfant nait avec des cheveux, une marque de naissance sur la tête, il possède une habileté naturelle à la métamorphose et peut se transformer en l'animal qu'il souhaite, avec une nette préférence pour le loup. Arrêtée de Cappadoce mentionne que les personnes qui souffrent d'épilepsie se croient elles aussi susceptibles de devenir des lycanthropes.

La transmission par morsure est une invention très récente issue du cinéma américain, par rapprochement avec le mythe du vampire. Dans les films, l'humain mordu par un loup-garou se transforme lui-même en loup-garou à la pleine lune suivante. Il n'existe que très peu de cas de contaminations par morsures dans les légendes anciennes.

Rituels d’invocations et métamorphoses volontaires

Le pouvoir de se transformer en loup pendant la nuit peut être dans certains cas un souhait invoqué par des rituels et des allégeances sataniques abominables, souvent pour satisfaire un désir de chair humaine. L'invocateur agit de préférence à la pleine lune et adopte non seulement la forme, mais aussi la nature du loup, sans s'inquiéter de mettre à mort la plupart des créatures humaines. L'un de ces rituels est décrit en détail, il faut entrer dans une forêt à minuit lors de la pleine lune, puis dessiner deux cercles sur le sol l'un de six pieds de diamètre, l'autre de quatorze pieds de diamètre, avant d'allumer un feu au centre du cercle le plus petit. Placer un trépied de fer au dessus des flammes et y suspendre un pot rempli d'eau, la porter à ébullition et y jeter de l'aloès, des graines de pavot, de la solanaceae (beaucoup de plantes de cette famille sont riches en alcaloïdes et certaines sont très toxiques: belladone, morelle, brugmansia, datura, mandragore, tabac) et de la ciguë. Agiter les ingrédients en faisant appel à tous les mauvais esprits de la nuit, aux fantômes emplis de haine, aux loups-garous et aux satyres. Enlever ensuite tous ses vêtements et les frotter avec la graisse d'un animal fraichement tué mélangée à de l'anis, du camphre et de l'opium. Prendre la peau d'un loup, la poser sur soi comme on porterait un pagne, puis se placer aux limites du grand cercle et rester dans cette position jusqu'à ce que le feu s'éteigne. Si tout a été fait correctement, l'invocateur est désormais capable de prendre la forme du loup en revêtant la peau.

L'un des moyens les plus simples pour se transformer en loup-garou serait donc d'enlever ses vêtements pour porter une peau de loup, une ceinture magique en peau de loup pouvant suffire parfois en ajoutant un frottement du corps avec divers onguents magiques fabriqués par des sorciers et des sorcières, l'onguent populeum étant composé de suc de feuilles, de branches et de bourgeons de peuplier, de feuilles de jusquiame, de morelle noire, de pavot, d'axonge (graisse molle de porc, fondue et préparée, autrement dit du saindoux) et
d'alcool fort.

Voyages de l’âme

Le lycanthrope peut être un esprit qui sort de sa tombe sous forme de loup. Cette variété est connue sous le nom de loup-garou fantôme. On croyait par là que le corps métamorphosé était celui d'une âme damnée qui ne trouvait pas le repos dans sa tombe. Cette âme damnée cherchait alors un hôte, humain de préférence, et il s'ensuivait une confrontation quotidienne entre l'âme humaine et l'âme damnée afin de prendre possession du corps. Si l'âme damnée l'emportait, alors la transformation pouvait avoir lieu. L'âme qui s'échappe peut chercher à dévorer des victimes tout en laissant le corps de la personne atteinte de lycanthropie en état de transe.

VI- Les différentes formes d’un loup-garou

Certains affirment que le loup-garou ne possèderait pas une seule forme, mais 5 formes bien distinctes.

Le première forme : L'Hommidé

Il est juste question de l'homme à l'état normal, mais étant infecté il reste un loup-garou, même le jour, ses signes caractéristiques sont avant tout physique car son mental ignore parfois l'infection ( => Voir « A quoi reconnaitre un loup-garou ? »)

La deuxième forme : Le Galbro, l'homme loup

Son aspect physique change à la transformation il s'agit de la première étape de mutation, son poids augmente de 25% et sa taille de 10%, son corps se couvre de poils, ses mains s'allongent et deviennent griffus, ses oreilles se mettent en pointe, ses dents poussent, sa barbe s'allonge et sa musculature devient plus massive (d'où l'augmentation du poids), son ouïe et son odorat son très développés et il peut se faire comprendre d'une voie gutturale mais sa conversation n'excède pas quelques phrases. Cette transformation permet au loup-garou de rester assez discret sur son aspect physique, dans une ruelle sombre on ne peut quasiment pas le discerner d'un individu normal, sous cette forme le loup-garou maîtrise à peu près bien ses réactions et peut choisir ses victimes. (aspect visible dans le film Wolf)

La troisième forme : Le Crinos, le loup-garou

La forme la plus connue et la plus bestiale, le poids augmente de 100% et la taille de 25% (ainsi un individu de 1,80 m et de 75 kg deviendra un loup-garou de 2,25 m et de 150 kg), son corps se couvre entièrement de poils et devient très musclé, ses mains et ses pieds s'allongent de 50% et se munissent de longues griffes coupantes, une queue touffue apparaît au dessus des fessiers, sa mâchoire s'allonge et
devient un museau, ses dents se transforment en crocs acérés, et ses oreilles deviennent très longues et pointues, sa tête devient celle d'un très gros loup mais sur un corps "d'homme", le dialogue est quasi impossible sauf quelques mots prononcés d'une voie très gutturale (du genre :"toi mourir", "moi tuer", ...). Sous cette forme le loup-garou est incontrôlable, sa capacité à tuer est énorme, sa rapidité et sa dextérité sont colossales, il se déplace soit debout soit en courant à quatre pattes et son ouïe et son odorat sont à un très haut niveau de performance, par contre il ne peut pas manipuler d'objets complexe sou se faire admettre dans une meute de loups sauvages pour en devenir le chef. (aspect visible dans le film Hurlements de Joe Dante)

La quatrième forme : L'Hispo, le quasi-loup

La forme intermédiaire entre le Crinos et Loup, la taille reste celle du Crinos, le poids aussi, mais le loup-garou se déplace à quatre pattes, son aspect rappelle celui d'un loup normal mais qui serait d'une taille bien supérieur à n'importe quel loup du monde, son regard flamboie de cruauté et sa mâchoire est large et pourvue de dents énormes et très acérées. Sous cet aspect le loup-garou gagne en rapidité, en ouïe et en odorat, son appétit de sang est à son maximum, c'est une véritable machine à tuer, mais il lui est incapable d'intégrer une meute de loups et de manipuler quelques objets que ce soit. (aspect visible dans le film
Le Loup Garou de Londres de John Landis)

La cinquième forme : Le Lupus, le loup

La forme finale de la transformation, le poids diminue de 125% et la taille de 25%, l'aspect général est celui du loup commun, le Canis Lupus, il en possède tous les attributs physique notamment ses capacités à entendre et à voir, il peut se fondre dans une meute et en devenir le chef. Car malgré tout le loup-garou possède quelques facultés d'adaptation et de raisonnement supérieures à l'animal commun. Sous cette forme le loup-garou est plutôt calme, il choisit en général cet aspect lorsqu'il souhaite être oublié ou resté discret dans sa région, il chassera le gibier avec la meute ou en solitaire mais ne s'accouplera jamais avec une louve commune. (aspect visible dans le film Ladyhawke)

Gravures du Traité de physiognomonie de Charles Lebrun et Morel d'Arleux, 1806.

Je tiens à dire que je reste assez dubitative sur ce qui se trouve ci-dessus, mais il me semble intéressant de confronter les informations de mes diverses sources. Ceci, tenant moins des mythes et des légendes, tiendrait plus de l’image qu’on peut se faire du loup-garou maintenant au travers du cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly
Elfe Assassin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Les loups-garous   Jeu 23 Juil - 17:41

VII- Comment blesser ou tuer un loup-garou ?

Toute blessure faite au lycanthrope sous sa forme animale demeure lorsqu’il a recouvré son apparence humaine.

Collin de Plancy raconte à ce propos une étrange histoire : « L’an 1588, en un village distant de deux lieux d’Apchon, dans les montagnes d’Auvergne, un gentilhomme, étant sur le soir à sa fenêtre, aperçut un chasseur de sa connaissance et le pria de lui rapporter sa chasse. Le chasseur promit et, s’étant avancé dans la plaine, il vit un gros loup qui venait à sa rencontre. Il lui lâcha un coup d’arquebuse et le marqua. Le loup se jeta sur lui et l’attaqua vivement. Mais l’autre, en se défendant, lui ayant coupé la patte droite avec son couteau de chasse, le loup estropié s’enfuit alors et ne revint pas. Comme la nuit approchait, le chasseur gagna la maison de son ami qui lui demanda s’il avait fait bonne chasse. Il tira de sa gibecière la patte coupée au prétendu loup, mais il fut bien étonné de la voir convertie en main de femme, et à l’un des doigts un anneau d’or que le gentilhomme reconnu être celui de son épouse. Il alla aussitôt la trouver. Elle était auprès du feu, cachant son bras droit sous son tablier. Comme elle refusait de l’en tirer, il lui montra la main que le chasseur avait rapportée ; cette malheureuse, éperdue, avoua que c’était elle, en effet, qu’on avait poursuivi sous la figure d’un loup-garou ; ce qui se vérifia encore en confrontant la main avec le bras dont elle faisait partie. Le mari courroucé livra sa femme à la justice : elle fut brûlée vive.

Pour tuer un loup-garou à coup sûr, il faut tirer dessus avec une balle en argent (ou utiliser tout objet susceptible d’être en argent, tel qu’un poignard), de préférence bénite, car la dureté de leur peau les mets à l’abri des balles ordinaires. Mais cette bénédiction des balles doit avoir lieu à « certaines heures mystérieuses de la nuit, dans une chapelle dédiée à saint Hubert et avec des objets rares et précieux tels qu'un trèfle à quatre feuilles : alors le sorcier peut être tué, et la forme de bête qu’il avait prise s’évanouit et disparaît. La vulnérabilité des lycanthropes aux balles en argent n'est pas attestée avant le XIXème siècle.

En Bretagne on doit décapiter les loups-garous à la hache ou la faux avant de jeter la tête dans une rivière.

La sensibilité des lycanthropes aux objets religieux tels que les crucifix et l'eau bénite est récente elle aussi, en tant que créatures du Diable, ils ont une répulsion profonde pour tous ces objets. La dévotion à saint Hubert est à la fois un remède et une forme de protection contre les lycanthropes. Le sorbier peut également être considéré comme efficace, selon cette croyance belge qui veut qu'une maison protégée par l'ombre d'un sorbier soit un lieu sûr.

VIII- Comment rendre au loup-garou son apparence humaine ?

On peut forcer un loup-garou à quitter sa forme d’emprunt en lui donnant un coup de fourche entre les deux yeux ou, plus communément, en se saisissant de sa peau de loup (car il la cache dans quelque lieu secret) et en la brûlant. Tant que la peau brûle, le loup-garou pousse d’affreux cris de souffrance, mais il est ensuite à jamais délivré de ce sortilège. On peut aussi le frapper avec une clé ou faire couler son sang, ne serait ce que quelques gouttes, pour qu’il puisse reprendre forme humaine. Si une épouse se voit attaquée par son mari transformé en loup, il lui suffit de prononcer son nom pour le délivrer de son enchantement. Dans de nombreux cas, l'état de loup-garou résulte d'une malédiction ou d'une possession et l'exorcisme est une façon de chasser l’esprit démoniaque qui a envahi le corps du malheureux maudit pour, peut-être, lui sauver la vie. Durant l'Antiquité, les grecs et les romains croyaient pouvoir soigner les personnes atteintes en les épuisant. La victime était soumise à de longues périodes d'activités physiques dans l'espoir de la purger de la maladie. Les légendes scandinaves, russes occidentales et d'Europe centrale mentionnent des filtres magiques qui rendent son aspect humain au lycanthrope, ils sont préparés avec de l'aconit, plante également connue sous le nom de tue-loup.

L’ancien loup-garou conserve toujours la faculté de comprendre le langage des loups, ce qui le conduit à devenir meneur de loups (=> Voir plus bas dans VIII- Les apparentés des lycanthropes).

IX- Les points communs entre loups-garous et vampires

En Europe médiévale, les cadavres de certaines personnes exécutées furent incinérés en tant que loup-garous plutôt qu'enterrés afin d'empêcher leur résurrection comme vampires, et avant la fin du XIXème siècle, les grecs estimaient que les cadavres de loup-garous non détruits revenaient à la vie en tant que vampires, sous la forme de loups ou de hyènes qui erraient sur les champs de bataille en buvant le sang des soldats mourants. Dans certaines zones rurales de l'Allemagne, de la Pologne et du nord de la France, les personnes mortes en état de péché mortel revenaient sous forme de loups pour boire du sang, avant de retourner à leur corps humain dès les premières lueurs du jour. Parfois, les méthodes employées étaient les mêmes que pour éliminer les vampires. Le vampire est lié au loup-garou dans les pays d'Europe orientale, en Bulgarie, en Serbie et en Slovaquie. En Serbie, le loup-garou et le vampire sont connus sous le même nom : Vulkodlak. Dans la mythologie hongroise et celle des Balkans, de nombreux loup-garous étaient décrits comme des sorcières vampiriques qui devenaient loups afin de sucer le sang des hommes nés un jour de pleine lune, dans le but de préserver leur santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly
Elfe Assassin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Les loups-garous   Jeu 23 Juil - 18:02

X- La porphyrie, la rage et l’hypertrichose, les maladies du
loup-garou ?


  • La porphyrie
La porphyrie a pour symptômes extérieurs d’accroître la pilosité d’un individu (croissance rapide des cheveux), coloration des dents et des
ongles en rouge, de crisper ses lèvres pour cause d’une nécrose des gencives faisant ressortir les dents, forte photosensibilité qui provoquent des douleurs à chaque exposition à la lumière du jour, condamnant les malades à vivre dans l'obscurité, etc.

L'évolution de la maladie rend l'apparence de la victime de plus en plus effrayante, la peau se décolore, la pilosité augmente, des lésions cutanées attaquent le cartilage et les os en atteignant fortement le nez, les oreilles, les paupières et les doigts. Il est possible que certaines de ces malheureuses victimes aient été confondues avec des loups-garous véritables.

De plus, cette maladie est souvent accompagnée de troubles mentaux, hystérie, délire, et psychose maniaco-dépressive.

  • La rage
Les symptômes de la rage (excitation incontrôlable, salivation abondante, incapacité à boire...) présentent en effet des points communs remarquables avec la description des lycanthropes dans les légendes. Cette maladie affectant le système nerveux central fut principalement véhiculée par les loups, les chiens et les renards, et être mordu par un loup enragé pourrait effectivement, de ce point de vue, changer la victime en homme-loup. Toutefois, il n'est pas fait état de transmissions de lycanthropies par morsures dans les légendes anciennes, l'idée n'ayant été développée que très récemment.

  • L’hypertrichose
L'hypertrichose est une maladie qui se manifeste par l'apparition d'une pilosité excessive sur tout le corps, que ce soit chez la femme ou chez
l'homme. Bien que le nombre de cas observés soit très rare, on peut supposer que dans le passé, les personnes atteintes étaient stigmatisées et prises pour des bêtes. Les cas recensés sont peu nombreux (de l'ordre d'une vingtaine) mais très spectaculaires, la personne ayant la face entièrement recouverte de poils comme un animal. On suppose que ces apparitions, dans le passé, ont peut-être donné naissance au mythe du loup-garou.

XI- Les apparentés des lycanthropes

  • Les Berserkers
Les Berserkers étaient une race de guerriers soumis au dieu Odin, connus pour leur ardeur au combat. Ils sont cités dans les sagas dès le IXèmesiècle. Ils ont pour compagnes les vargynjur « les femmes louves ».

En ancien scandinave, leur nom signifie « chemise d’ours », mais on les appelle aussi ulfhednar « pelisse de loup ». Les Berserkers vikings portaient des chemises en peau de loup et chargeaient l’ennemi en poussant de véritables hurlements. Ces cris prévenaient à l’adversaire qu’ils étaient des êtres mi-humain, mi-bête, et qu’ils pouvaient à tout moment se métamorphoser en loups véritables pour rendre leurs attaques encore plus redoutables.

Guerriers berserkir sur l'une des matrices de Torslunda.


  • Les birettes
Les birettes de la Loire sont des femmes qui, à la suite d’un pacte avec le Diable, ont obtenu de lui une peau de loup ou de sanglier. Recouvertes de cette peau d’animal, les possédées attaquaient le bétail et effrayaient les humains qui se signent sur leur passage. Comme des loups-garous, dont elles forment une variante, elles conservent à l’état humain les blessures ou mutilations qui leur ont été faites sous leur forme bestiale.

  • Les garaches
Les garaches sont des loups-garous femelles que l’on trouve essentiellement en Vendée et dans le Poitou. Sa métamorphose, ayant lieu la nuit, est toujours associée à une pénitence, conséquence de quelque crime commis par la garache lorsqu’elle était sous sa forme humaine.

Lorsqu’elles sont blessées sous leur forme animale, les garaches
redeviennent instantanément femmes, mais meurent (contrairement aux loups-garous mâles qui conservent leurs blessures et mutilations reçues sous leur forme animale, mais ne meurent pas forcément).

  • Les lubins ou lupins
Les lubins ou lupins sont des loups charognards qui hantent les
cimetières du centre de la France. Ils rongent les os des morts et exhalent une haleine putride. Apparentés aux loups-garous, ils se tiennent debout devant les murs du cimetière et parlent une langue inconnue des hommes. Lorsqu’un passant les croise sans les saluer, ils se mettent à quatre pattes et lui sautent dessus pour le dévorer.

Comme les loups-garous traditionnels, les lubins ne peuvent être
détruits qu’au moyen d’une balle bénite.

Lithographie de la Légende rustique de George Sand, 1858, Paris, bibliothèque des Arts décoratifs.

  • Les meneurs de loups
Les meneurs de loups ou « charmeurs de loups » sont des sorciers ou d’anciens loups-garous qui ont l’étrange pouvoir d’être suivis et obéis par ces bêtes, qui l’ont acceptés comme chefs de meute.

Il en existe bien sûr beaucoup d’autres …

XII- Le loup-garou envahit les écrans

Le thème de la lycanthropie est devenu un sujet de fiction moderne
fréquent, notamment dans l'audiovisuel où il est au centre d'un très grand nombre de film d'horreur et de sagas, bien que ces lycanthropes modernes puissent avoir des caractéristiques différentes des anciens, notamment leur vulnérabilité aux balles en argent.

On peut citer pour exemples :

Ladyhawke, un film adapté d'une légende médiévale, un homme est condamné par un prêtre à se transformer en loup chaque nuit tandis que sa compagne se transforme en faucon durant la journée.

Wolf sorti en 1994, film avec une apparition remarquable de Jack Nicholson où il subit la lycanthropie contre son gré après une morsure et tente de lutter contre sa nouvelle nature.

La série des films Undeworld ou même Van Hellsing

On a aussi Le Loup-garou du campus est une série américaine mettant en scène un jeune étudiant atteint de lycanthropie. Cette série prend un ton décalé, parodiant et faisant référence à des films et des grands classiques.



Bibliographie :

http://www.dinosoria.com/loup_garou.htm
http://loupmythes.chez.com/la_lycanthropie.htm
http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/lycanthr.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/
La petite encyclopédie du merveilleux, de Edouard Brasey, Edition Le
Pré aux Clercs


Dernière édition par Lilly le Jeu 23 Juil - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chadost
Dresseur de Loups Garous
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 21
Localisation : Dans l'trou a côter du cul du monde
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Les loups-garous   Jeu 23 Juil - 18:14

OUAH ton article est tout bonnement énorme , je n'en est lu qu'une toute petite partie mais deja se que j'ai lu ... est deja vachement bien ^^. merci de te donné tant de mal pour nous faire comprendre la vie et se que etait les loup-garous dit lycan .
++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly
Elfe Assassin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Les loups-garous   Jeu 23 Juil - 18:36

Merci Wink

J'espère que tu auras le courage de tout lire ^^"

Et merci d'avance à tous ceux qui auront le courage de lire jusqu'au bout.

PS : Baal si tu passes par là, j'exige que tu sois satisfait dwarf dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baal
Le meilleur parmi les moins bons
avatar

Nombre de messages : 556
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Les loups-garous   Jeu 23 Juil - 19:01

Nom de Zeus !!

Tu fais pas les choses à moitié, c'est tout bonnement énorme. Si ton mémoire d'étude était aussi appliqué alors t'as vraiment du déchirer un maximum et faire baver ta promo.

J'ai pas encore lu mais promis, je ferais ça et te donnerai mon avis, que je ne vois que positif.

Bravo, Merci, Bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baal
Le meilleur parmi les moins bons
avatar

Nombre de messages : 556
Date d'inscription : 21/09/2005

MessageSujet: Re: Les loups-garous   Sam 1 Aoû - 15:01

Very good ! thumright

Ça balaye beaucoup de choses dont certaines impliquent quelques questions/recherches... J'ai jamais été trop fan des Garous quels qu'ils soient mais là c'était très intéressant et j'ai tout lu d'un coup.
Les liens ont l'air bien sympa aussi (les 2 premiers).

Beau boulot Lilly, sehr gut, manque plus que la bête du Gévaudan et c'est nickel.

Par contre j'ai pas compris le "j'enfile une peau de loup et hop c'est bon" et le "je retourne ma veste/peau et... oulala j'suis tout poilu" Donc, le loup-garou est-il déjà loup ou le devient-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilly
Elfe Assassin
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 29
Localisation : Jamais très loin
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: Les loups-garous   Sam 1 Aoû - 15:20

Et bien pour ce qui est de la peau de loup qu'il enfile, c'est une peau de loup ensorcelée qui permet à l'homme d'avoir les caractéristiques du loup.

Et pour l'histoire de la peau qui se retourne, c'est qu'un loup-garou sous forme humaine a le côté "pelage du loup" vers l'intérieur et le côté "peau" vers l'extérieur (c'est glauque je sais ^^" ) et il inverse une fois la nuit venue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chadost
Dresseur de Loups Garous
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 21
Localisation : Dans l'trou a côter du cul du monde
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Les loups-garous   Sam 1 Aoû - 17:23

Euh je crois que pour la peau de loup il y a un livre de chair de poule qui est sorti dessus mdr ^^++
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nïhïlus
Prince déchu
avatar

Nombre de messages : 516
Localisation : Armorique
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Les loups-garous   Mer 19 Aoû - 15:45

J'avais déjà lu ce post avant de m'inscrire, je dit juste à lilly, que pour mon propre avis, sur notre petite disctution, je pense qu'il sagit en fait du parasite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://glaen.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les loups-garous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les loups-garous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un film animé pour des "Loups-Garous"
» Pauline et les loups-garous
» [ Jon Izzard ] Loups-Garous ( du mythe à la fascination )
» Questions sur Renesmée, Charlie et les loups-garous
» L'histoire des Loups-Garous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE PALAIS DU FANTASTIQUE :: FAERY ET FANTASTIQUE :: L'univers des créatures magiques-
Sauter vers: